twitter

Sunday, 20 May 2018

Qu’avez-vous retenu de votre lecture ?

La Revue d'Homéopathie Volume 8, Issue 4, December 2017, Page 226 La Revue d'Homéopathie QCM Author links open overlay panel https://doi.org/10.1016/j.revhom.2017.10.016 Get rights and content Questions La répétition des médicaments homéopathiques selon Hahnemann Question 1 – À la fin de sa vie Hahnemann utilise-t-il des très hautes dilutions ? Question 2 – Est-il judicieux de modifier la puissance (dilution) des médicaments homéopathiques lors de leur répétition ? Verbascum thapsus au crible de sa pathogénésie Question 3 – La toux typique de Verbascum : creuse, aboyante, à timbre bas comme une trompette est-elle l’un des symptômes de la pathogénésie de ce médicament ? Vrai ou faux ? Question 4 – Combien de caractéristiques de la névralgie faciale de Verbascum avez-vous retenues ? Recommandations thérapeutiques de l’International Homeopathic Society of Supportive Care in Oncology (IHSSC0) Question 5 – La prescription d’Arnica montana 30 CH est-elle une recommandation de « niveau 1 » dans la prise en charge de la douleur post-opératoire par la Société Française d’Oto-Rhino- Laryngologie et de Chirurgie de la Face et du Cou ? Question 6 – La SHISSO recommande-t-elle la prise systématique de Gelsemium sempervirens 15 CH après l’annonce d’un cancer ? Face à face entre l’acné et la rosacée du visage Question 7 – La rosacée du visage est-elle une forme clinique de l’acné ? Question 8 – Existe-t-il d’autres traitements que ceux basés sur l’« Evidence based medicine » pour soigner les pathologies dermatologiques comme l’acné et la rosacée ? Traumatisme mammaire, indications homéopathiques de la pâquerette, Bellis perennis Question 9 – La pâquerette est-elle une plante sensible au nycthémère et au climat ? Question 10 – Bellis perennis agirait-elle sur les petits vaisseaux des fibres musculaires ? Réponses Réponse 1 – Oui, il utilise des dilutions au 50 000e et non plus au 100e. Réponse 2 – Oui, car une nouvelle dynamisation s’effectue à chaque fois et modifie son effet. Réponse 3 – Non. La toux à timbre bas, comme une trompette, ne fait pas partie de la pathogénésie de Verbascum effectuée par Hahnemann et ses élèves. Réponse 4 – Les caractéristiques de la névralgie faciale de Verbascum sont : 1. type de sensation : écrasement comme par des tenailles ; 2. localisation : os malaire, zygoma, articulation temporo-maxillaire ; 3. irradiation : à la joue ; 4. latéralité : gauche, le plus souvent ; 5. aggravations : par le moindre mouvement, en parlant, les changements de température, les courants d’air ; 6. concomitants : coryza, larmoiement brûlant, douleurs des sinus frontaux. Réponse 5 – Oui, suite à une étude randomisée en double aveugle positive. Réponse 6 – Non, La SHISSO recommande une consultation homéopathique individualisée. Réponse 7 – Non. La rosacée n’a rien à voir avec le follicule pilosébacé de l’acné. On ne retrouve pas de sébum (donc pas de « ver de peau ») dans la pustule lorsqu’elle s’ouvre à maturité et que l’on presse le « bouton » pour en faire sortir le pus.Il s’agit le plus souvent d’une anomalie anatomique congénitale ou acquise (traumatisme ou chirurgie). Réponse 8 – Oui. D’autres approches sont possibles telles que l’homéopathie, l’acupuncture, les lasers, lumières et LED, la radiofréquence, la nutrithérapie, la crénothérapie (cures thermales), les techniques de gestion du stress (sophrologie, yoga, etc.) Réponse 9 – Oui, elle se ferme la nuit et s’ouvre le matin pour s’épanouir au soleil ; de même pendant les averses, voire un peu avant, ce qui permettrait pour certains de prédire la pluie légèrement à l’avance. Réponse 10 – Oui, comme les plantes de la famille des Composées, elle possèderait une action anti-inflammatoire, anti-ecchymotique et antalgique via la diminution des œdèmes veineux, conséquences d’un traumatisme. © 2017 Published by Elsevier Masson SAS.

No comments:

Post a Comment